image menu.png
A Rouen, Vincent Dumestre fréquente la très belle Dido

A Rouen, Vincent Dumestre fréquente la très belle Dido

Mettre en scène un chef d’œuvre comme le Dido & Aeneas de Purcell peut se révéler être une gageure. En cause, la durée ramassée pour un opéra et la suite de tableaux qui offre aux metteurs en scène, une courte liberté et les obligent souvent à condenser l’action sur une ou deux scènes clés, en faisant la plupart du temps, l’impasse sur les décors.

© Jean Pouget

© Jean Pouget

Ce 11 mai 2014, à l’Opéra de Rouen Haute-Normandie, Cécile Roussat et Julien Lubek ont brillamment relevé le défi en proposant une production quasi exemplaire. Les tableaux se succèdent avec changements de décors à vue et l’histoire s’installe ainsi, faisant oublier la brièveté de l’opéra. 

Avec Skip Sempé, c'est l'apothéose de Rameau

Avec Skip Sempé, c'est l'apothéose de Rameau

Bal magique à Orange

Bal magique à Orange